Six idées reçues sur la psychologie évolutionnaire !

490 lectures. Publié le 6 September 2019 par dans la catégorie Psychologie évolutionnaire

Six idées reçues sur la psychologie évolutionnaire !

On me signale un article qui reprend pas mal de trucs dont je voulais parler plus tard, mais comme Twitter déborde de bêtises sur la psycho évo en ce moment, je vous le résume tout de suite !

1/ La psycho évo nie le rôle de l’apprentissage. FAUX.

La psycho évo postule au contraire que plusieurs
adaptations (ie des mécanismes cognitifs qui ont évolué parce qu’ils procuraient un avantage en termes de survie/reproduction) sont des mécanismes d’ *apprentissage*.

Je vous rappelle d’abord que pour un biologiste, un cerveau, c’est un truc qui nous aide à adopter le bon comportement *dans un environnement donné*. Je veux dire par là que l’environnement est *intégré* à la définition évolutionnaire du cerveau / d’une adaptation dans le cerveau.

La psycho évo nous dit par exemple que les humains ont évolué une peur des serpents. Mais que veut-on dire par là ? Que tout humain aura dès sa naissance une peur bleue des serpents ? Pas du tout. On parle d’une capacité à *apprendre* à avoir facilement peur des serpents.

C’est à dire qu’il est plus facile pour un humain (et plein d’autres primates) d’ *apprendre* à avoir peur d’un serpent que, disons, d’une fleur. Notre cerveau est *pré-programmé pour apprendre à avoir peur des serpents*,et non pas pré-programmé pour avoir peur des serpents.

Alors évidemment qu’on peut apprendre à un humain à avoir peur de n’importe quoi, même d’une fleur (avec quelques décharges électriques correctement placées😙). Est-ce à conclure que l’environnement prime face à l’évolution et que l’on peut donc se désintéresser de l’évolution ?

Non, car *dans des conditions normales de développement*, l’évolution continuera à expliquer pourquoi les gens ont en moyenne plus peur des serpents que des fleurs, ou développent plus de phobies des serpents que des fleurs.

Vous voyez déjà avec ce premier exemple que les explications de la psycho évo sont assez subtiles et nuancées ! Mais la nuance et la subtilité sont difficiles à transmettre avec des punchlines sur Twitter.

2/ La psycho évo postule que toutes les capacités cognitives sont présentes à la naissance. FAUX.

“Évolué” ne veut pas dire “présent à la naissance”. Nos dents sont des produits de l’évolution, et pourtant elles ne sont pas là à la naissance!

Votre barbe, vos seins sont des produits de l’évolution, et pourtant ils ont mis 12-15 ans à apparaître (certains les attendent toujours d’ailleurs 🙃) ! De la même façon, il se peut très bien que des capacités cognitives apparaissent très tard, bien qu’elles soient évoluées.

3/ La psycho évo implique que nous sommes déterminés génétiquement. FAUX.

Car la psycho évo postule 1/ que les adaptations évoluent *en réponse à l’environnement* 2/ que les adaptations ont besoin d’un envrnmt adéquat pour se développer (pensez à la peur *apprise* des serpents) 3/ que les adaptations ont besoin de stimuli de l’environnement pour fonctionner (il faut voir un serpent pour déclencher la peur). L’environnement (qui inclut la culture) est donc omni-présent en psycho évo !

4/ Si un comportement varie en fonction des cultures, c’est qu’il n’est pas le produit de l’évolution. FAUX.

Pensez au sens du goût. Les préférences alimentaires sont très variées d’une culture à l’autre. Et pourtant derrière cette variabilité on retrouve les mêmes préférences…

.. pour les aliments gras et sucrés. Tous les humains sont équipés du même sens du goût !

Le point crucial, c’est que la psycho évo postule que ce qui est évolué, ce ne sont pas les comportements, mais les programmes cognitifs qui produisent ces comportements.

Comme ces programmes cognitifs ont besoin d’inputs pour fonctionner, des cultures différentes vont donner des comportements différents. Ceux qui suivent mes vidéos voient bien de quoi je parle.

5/ La psycho évo pense que tout comportement est une adaptation. FAUX.

Déjà, la psycho évo pensent que les adaptations sont les programmes cognitifs, pas les comportements. Ensuite, plein de papiers étudient des hypothèses alternatives (cf photo).

Enfin, supposer l’existence d’une adaptation sert surtout à générer des hypothèses *testables*. Si les tests ne sont pas concluants, l’hypothèse sera rejetée. L’adaptationnisme n’est pas un dogme.

6/ Les hypothèses évolutionnaires de la psycho évo ne sont pas testables. FAUX.

Si la psycho évo fait effectivement des hypothèses sur ce qu’il s’est passé dans le passé (le trait X a évolué pour telle raison Y), ces hypothèses font des prédictions sur la psychologie du présent.

Prédictions du genre: si le trait X a évolué pour telle raison, alors le trait X devrait présenter telle caractéristique Z

En testant cette prédiction, on peut donc tester notre hypothèse! C’est ainsi que fonctionnent toutes les sciences qui étudient le passé, même la cosmologie.

C’est tout ! Comme l’auteur de l’article, je conclus que si les méthodes et hypothèses de travail de la psycho évo sont certainement améliorables (comme celles de toute science), ce n’est pas une raison pour colporter tant d’idées fausses.

N’hésitez pas à vous faire votre propre avis sur la psycho évo en allant lire les textes d’origine.

Réagissez !

Commentez, critiquez, ajoutez vos idées... Et n'oubliez pas d'inclure les liens vers vos sources quand elles sont disponibles !

Si vous ne voulez pas être représenté par une stupide icône aléatoire, réservez votre gravatar.